For a better experience, please visit this website on another browser.

Calculatrice de portion ne doit être utilisé que pour des estimations.

Chaque animal est unique quant à la quantité de nourriture nécessaire.

Nom de l’animal *

Poids idéal *

Âge du chien (en mois) *

Formulation d’aliment pour chien *

*Afin de soutenir la masse corporelle maigre chez les animaux de compagnie en surpoids, nourrir l’animal selon le poids corporel CIBLE et non leur poids actuel. Combiner avec de l’exercice physique (jeux enjoués) pour brûler des calories et réduire l’excès de poids.

S’abonner à notre bulletin

Ne manquez pas nos nouveaux produits, concours, cadeaux et blogs!

Je suis propriétaire d’un

En appuyant sur s’abonner vous acceptez nos modalités et notre politique de confidentialité, et vous consentez à ce que nous utilisions vos renseignements personnels conformément à ces modalités.

Quelle est la différence entre les allergies environnementales et les allergies alimentaires chez les chats et les chiens?

Articles du blogue

9 avril 2021

Share

Share

Il peut être difficile de savoir si les démangeaisons ou les irritations de son animal de compagnie sont causées par des allergies environnementales ou alimentaires. Ces deux types d’allergies peuvent être similaires de nombreuses façons, dont par les symptômes suivants :

  • Animal qui se gratte de façon excessive
  • Léchage des pattes
  • Otites récurrentes
  • Mordillements qui mènent à des lésions, des croûtes, des zones sensibles et d’autres dermatoses.

Parfois, les allergies alimentaires sont accompagnées de symptômes gastro-intestinaux tels que vomissement et diarrhée, ce qui n’est pas le cas pour les allergies environnementales.

Intolérance ou sensibilité alimentaire

Les allergies surviennent lorsque le système immunitaire reconnaît une certaine protéine ou un allergène comme étranger et qu’une réaction est déclenchée. C’est par cette dernière que nous pouvons observer des symptômes comme des dermatoses et, occasionnellement, des troubles gastro-intestinaux. Les intolérances ou les sensibilités ne déclenchent pas de réactions immunitaires, mais se présentent plutôt comme une indigestion, avec des symptômes similaires comme la diarrhée et les vomissements. Dans le cas d’une sensibilité ou d’une intolérance alimentaire, la solution ressemble à celle présentée pour les animaux avec des allergies alimentaires. Il faut donc trouver un aliment qui comble les besoins spécifiques de votre animal de compagnie. Même si des tests d’allergie existent, ils sont souvent faillibles. Un régime d’élimination est plus efficace pour identifier les allergènes possibles.

Comment savoir quel est le type d’allergie qu’a mon animal de compagnie?

Voici quelques façons pour vous aider à distinguer le type d’allergie qu’a votre animal de compagnie.

Si vous pensez que votre chien a une allergie alimentaire, vous pouvez commencer par essayer un régime d’élimination. Il y a de nombreux aliments à ingrédients limités sur le marché, mais quelques-uns de ceux-ci sont reconnus comme étant hypoallergènes. Les allergènes alimentaires les plus courants incluent le poulet, les grains, les produits laitiers, les œufs, l’agneau, le bœuf, le gluten et les farines carnées. En choisissant une nourriture qui est exempte d’un ou de plusieurs de ces ingrédients et en observant les symptômes chez votre animal de compagnie durant quelques jours, vous serez peut-être capable de savoir à quelle protéine votre animal de compagnie est allergique. Les aliments hypoallergènes ne contiennent généralement pas ces protéines et sont parfois composés d’un ingrédient appelé « protéine hydrolysée ». Cette dernière est une protéine décomposée par de l’eau et des enzymes grâce à un procédé appelé l’hydrolyse. Les protéines sont ensuite décomposées en petits morceaux qui sont non seulement plus faciles à digérer, mais qui sont aussi méconnaissables par le système immunitaire. Cela signifie que les petites protéines ne causent pas de réactions allergiques. De plus, même les protéines auxquelles votre chien ou votre chat est allergique peuvent devenir hypoallergènes si elles sont hydrolysées. Puisque ces protéines se digèrent facilement et que les aliments hypoallergènes contiennent habituellement des ingrédients limités, cela convient souvent aussi aux animaux de compagnie qui ont des sensibilités ou des intolérances alimentaires. Toutefois, il ne faut pas oublier que votre animal de compagnie aura besoin de temps pour s’ajuster à un régime d’élimination et que les résultats peuvent prendre jusqu’à 12 semaines avant d’être visibles. Pour soulager les symptômes de votre animal de compagnie pendant qu’il s’adapte au régime d’élimination, on vous recommandera peut-être de gérer les symptômes dermatologiques à l’aide de stéroïdes ou d’autres médications prescrites. Si votre animal démontre toujours des symptômes après quelques mois qu’il mange une nourriture hypoallergène ou qu’il suit un régime d’élimination, ses allergies ne sont probablement pas alimentaires.

Notez à quel moment votre animal de compagnie a commencé à avoir des allergies. En effet, au Canada, nous sommes chanceux (ou malchanceux) d’avoir quatre saisons distinctes. Votre animal a-t-il tendance à se gratter davantage au début du printemps ou de l’été, et à se gratter moins pendant l’hiver? Les allergènes environnementaux courants comprennent herbes, pollen, mauvaises herbes et champignons, dont la présence est plus importante le printemps et l’été. Si vous remarquez que les symptômes de votre animal de compagnie s’aggravent à certains moments de l’année, il est possible que votre chien ou votre chat souffre d’allergies saisonnières. Toutefois, ce ne sont pas toutes les allergies environnementales qui sont saisonnières! Bon nombre d’animaux de compagnie peuvent être allergiques à la poussière, aux acariens détriticoles et à la moisissure. Ces allergènes peuvent être présents dans nos maisons toute l’année; il est donc difficile de cibler l’allergie environnementale de son animal de compagnie. Les symptômes d’allergies environnementales peuvent être traités avec des crèmes et des médications. Une teneur plus élevée en acides gras essentiels dans l’alimentation de votre animal de compagnie peut aider à soulager les dermatites, mais n’éliminera pas le besoin d’avoir recours à la médication. Il est fortement recommandé de discuter des alternatives avec le vétérinaire si vous croyez que votre compagnon adoré souffre d’allergies saisonnières ou environnementales.

 

Les allergies ne sont pas une partie de plaisir, ni pour les animaux de compagnie ni pour les propriétaires. Heureusement, si on peut identifier la source du problème, il est possible d’aider à soulager les symptômes et les démangeaisons de nos compagnons adorés!